Accueil
Contact par mail
Réaccordez votre guitare
Un clavier de piano logique
Le piano magique existe enfin!
Exploitez à fond les outils de recherche de type locate
Le jeu des chiffres et des lettres
Quelques trucs pour Linux en ligne de commande
Petites considérations écolo
Photos des Alpes et d’ailleurs
Blog III
Retrouvez-moi sur Facebook
Retrouvez-moi sur Twitter
In English

Mis à jour le 08 août 2016

Ciel des Alpes ou autoroute ?

Beurk!

Champions de la délocalisation, touristes du sexe ou simples consommateurs insouciants de produits-vacances « exotiques », les usagers de l'aviation de masse ont-ils qualité pour la pléthore de passe-droits et de privilèges que leur accordent nos gouvernements ?

Les compagnies aériennes (tout particulièrememnt celles à « bas coût » ou low-cost, qu'on nommerait plus justement à « coût différé ») ne peuvent être rentables que grâce à toute une panoplie de mesures de rançonnage des contribuables, qui leur permet de proposer leurs billets « attractifs », en laissant la note aux générations futures. Les constructeurs également sont largement subventionnés pour des raisons de prestige et de concurrence aveugle.

Le coût environnemental de ce jeu de dupes n'est jamais compris dans le prix du billet, et même le protocole de Kyoto le passe sous silence.

La taxation des activités gravitant autour de l'aviation n'est qu'un festival aussi indécent que méconnu de cadeaux aux plus fortunés (voir [13] (cas de la France), [14] (cas de l'Allemagne)).

Ainsi en France :

Au niveau politique, une certaine prise de conscience de cette situation aberrante s'est manifestée en France avec une modeste proposition de taxation des billets d'avion.

Cette taxe est adoptée aujourd'hui, outre la France, par le Chili, la Norvège, Chypre, le Luxembourg, le Brésil et quelques pays en voie de développement. La Grande-Bretagne, qui taxe déjà les billets d'avion, participera indirectement, tandis que les représentants de l'Inde, de l'Allemagne et de la Belgique se sont déclarés intéressés. [15]

On peut juger, du moins si on est favorable au système des taxes, que cette mesure au profit des pays défavorisés va dans le bon sens, mais le chapitre des coûts environnementaux de la sinistre farce qui se joue quotidiennement au-dessus de nos têtes n'y est pas abordé.

Il faut aller beaucoup plus loin

Cette planète est la seule à permettre la vie à des milliards de kilomètres à la ronde, et probablement bien au-delà. Nous n'avons simplement pas le droit de faire des enfants et de saboter le seul endroit qui pourra jamais les accueillir.


Quelques liens pour commencer à forger votre propre opinion:

    Les rejets des avions à réaction, leur impact sur le climat:

  1. NASA Scientists Use Empty Skies to Study Climate Change (en anglais)     
  2. Site didactique par des chercheurs de la NASA (en anglais)     
  3. Rapport IPCC sur l'influence de l'aviation sur l'atmosphère terrestre (en anglais)     
  4. Page sur les traînées de condensation, avec de très nombreux liens (en anglais)     
  5. Discussion entre pilotes sur les traînées de condensation, avec des liens (en anglais)
  6. Actualités - Limiter les émissions engendrées par le trafic aérien - notre-planete.info     
  7. THE JETS & JET FUEL EMISSIONS (en anglais)     
  8. Aperçu des recherches sur les traînées de condensation (en anglais)     
  9. Les nuisances aéoportuaires, le bruit et son impact sur la santé:

  10. Extension of El Toro airport (en anglais)     
  11. Union Francilienne Contre les Nuisances Aériennes
  12. The Adverse Health Impacts of Airport Expansion with Particular Reference to Sea-Tac International Airport (en anglais)     
  13. Jet aircraft noise induced stress and cognition (en anglais)     
  14. Fiscalité:

  15. Repères sur la fiscalité pétrolière     
  16. Iniquité des taxes favorisant l'avion au détriment du train en Allemagne (en anglais)     
  17. Aide aux pays pauvres: 12 pays d'accord pour une taxe sur les billets d'avion (en anglais)     

Auteur : Alexandre Oberlin --- Vos réactions


Ces photos ont été prises mi-janvier 2006 à une dizaine de kilomètres de Menton (06).

Cliquez sur une image pour l'agrandir (1136 x 852).

Cliquez pour agrandir. Cliquez pour agrandir.

Ces photos ont été prises fin novembre 2005 dans le proche arrière-pays mentonnais. On distingue parfaitement dans le couloir est-ouest comment ces traînées peuvent donner lieu à des cirrus d'une étendue considérable, qui font écran au rayonnement solaire pendant le jour, et produisent un effet de serre nocturne.

Cliquez sur une image pour l'agrandir (1136 x 852).

Cliquez pour agrandir. Cliquez pour agrandir.
Cliquez pour agrandir.

Ces photos ont été prises en mai 2005 à quelques kilomètres du village de Larche, dans les Alpes de Haute Provence, bien loin de tout aéroport.

Cliquez sur une image pour l'agrandir (1136 x 852).

Cliquez pour agrandir. Cliquez pour agrandir.
Cliquez pour agrandir. Cliquez pour agrandir.
Cliquez pour agrandir. Cliquez pour agrandir.
Cliquez pour agrandir.

Jusqu'où nous mènera cette synergie de l'avidité et de l'irresponsabilité si on continue à laisser faire ?

www.000webhost.com