In English

Ne rêvez plus. N'attendez plus...

JOUEZ DU PIANO MAINTENANT !

Sparky sur Naxos.

Connaissez-vous ce grand classique parmi les albums audio pour enfants, le piano magique de Sparky, (en anglais), ou le dessin animé qui en a été tiré ?

Le CD, disponible sur le site de l'éditeur, est sans doute la manière la plus amusante de vous faire une idée d'un aspect des possibilités du logiciel karaKB.

karaKB va transformer votre clavier MIDI et votre ordinateur en un « piano magique », très semblable à celui pratiqué par le jeune Sparky, avec deux avantages supplémentaires :

karaKB est un logiciel MIDI entièrement original qui permet à tout le monde de jouer pratiquement toutes les musiques !

Difficile à croire ?
Et pourtant l'idée est simple, si l'on y songe...
Considérons une interprétation musicale, sur un seul instrument à clavier pour simplifier ; on peut la diviser en deux parties :

L'acquisition des mouvements à la fois complexes et synchronisés exigés par la partie mécanique de l'exécution a jusqu'ici été indispensable pour pouvoir aborder la partie créative et s'exprimer au travers d'un instrument complet comme le piano. Nul n'ignore qu'il s'agit là d'un obstacle de taille, que les satisfactions sont minces au début, et les cas d'abandon par découragement extrêmement fréquents.

Tirant parti des possibilités immenses et encore largement sous-exploitées offertes par la norme MIDI, karaKB met en oeuvre un ensemble d'algorithmes et d'heuristiques qui permettent de séparer nettement la partie mécanique et la partie créative mentionnées ci-dessus.

La partie mécanique peut être entièrement confiée à l'ordinateur, tandis que la partie créative est assurée par l'élève.

En gros cela veut dire que vous n'avez plus à vous soucier d'appuyer sur les bonnes touches, ni même à appuyer sur autant de touches qu'il y a de notes dans votre partie (c'est-à-dire la ou les pistes MIDI que vous aurez choisi de prendre en charge). Dans le mode de base de karaKB, un accord complexe ou un trémolo peut être réalisé par la frappe d'une seule touche. Vous avez alors tout loisir de vous concentrer sur la dynamique, le rythme et les effets spéciaux. Le logiciel sait reconnaître ce qui pour nous représente une unité d'expression, un peu comme le phonème des linguistes. Ainsi les quatre coups du destin qui introduisent la cinquième symphonie de Beethoven sont constitués de dizaines de notes jouées sur de nombreux instruments. Pour l'auditeur cependant, tout comme pour karaKB, il y a quatre unités d'expression ou phonèmes musicaux ou amas. Tout ce qu'on a à faire est d'appuyer quatre fois sur une touche quelconque, seule la force et la durée de vos frappes seront prises en compte, ainsi que le pitchbend ou tout autre effet que vous appliquez.

Dans ce mode, karaKB vous transforme en chef d'orchestre.

Notez bien que les tâches ne sont pas nécessairement réparties de cette manière. Vous pouvez par exemple laisser au logiciel le soin de gérer la dynamique et la durée des notes. Seul l'instant précis où vous frappez le clavier sera toujours pris en compte en temps réel.

Tout au contraire, si l'on désire pratiquer les doigtés, karaKB s'effacera pour charger l'élève d'une part toujours plus grande du travail d'ordre mécanique, à mesure que s'accroît sa maîtrise du clavier et de l'oeuvre.

Si vous souhaitez travailler la partie mécanique, karaKB ne vous abandonnera pas pour autant, mais vous fournira toutes indications utiles pour « appuyer sur les bonnes touches au bon moment ».

Réciproquement, les traits qui déterminent le caractère de l'interprétation peuvent être tirés sélectivement du fichier MIDI que vous utilisez (ou que vous aurez vous-même créé préalablement avec karaKB ou tout autre logiciel séquenceur), et assurés par l'ordinateur. S'il s'agit d'une oeuvre ou d'un arrangement complexe, vous pouvez par exemple enregistrer des pistes ou des fragments de pistes l'une après l'autre de manière constructive, jusqu'à ce que vous obteniez votre interprétation idéale.

En résumé, vous pilotez le logiciel en temps réel pour vous charger exactement des aspects et des fragments qui vous intéressent le plus à un moment donné.

Le logiciel karaKB peut-être utilisé à des fins variées, notamment :

Votre plus jeune fils s'est-il montré réfractaire à la moindre leçon de piano ?

Le voilà pourtant qui parvient instantanément à dérouler sous ses doigts, avec son propre feeling, un ragtime de Scott Joplin !

À moins qu'il n'ait tout d'abord un compte personnel à régler avec la Marche turque...

...ou tout autre musique disponible sous forme d'un des innombrables fichiers MIDI disponibles sur internet ou sur CD/DVD !

Il se pourrait bien qu'il se pique au jeu et s'ingénie à enregistrer ses meilleures prestations : ce seront incontestablement ses interprétations personnelles. Mais ne nous en voulez pas s'il vous offre le CD pour la Fête des Mères !

Tout cela se fait sans manipulation fastidieuse de figures de notes à la souris, sans prise de tête avec des filtres ou des procédures que seuls les experts comprennent.

karaKB donne à l'apprenti pianiste un aperçu saisissant de ce que c'est que de jouer de la musique sans tension ni appréhension de la fausse note.

karaKB pourrait bien fournir l'événement déclencheur d'une motivation durable !

karaKB est distribué sous la forme d'une clé USB de grande marque, d'une capacité de 8 Giga octets.

Avec cette clé USB vous pourrez :

Coup d'oeil sur le logiciel karaKB

Je souhaite recevoir davantage d'informations sur la clé karaKB

Sparky sur Naxos.

Tout ce qu'on a à faire c'est d'appuyer sur les bonnes touches au bon moment.
      -- Johann Sebastian Bach

www.000webhost.com