Accueil
Contact par mail
Réaccordez votre guitare
Un clavier de piano logique
Le piano magique existe enfin!
Exploitez à fond les outils de recherche de type locate
Le jeu des chiffres et des lettres
Quelques trucs pour Linux en ligne de commande
Petites considérations écolo
Photos des Alpes et d’ailleurs
Blog III
Retrouvez-moi sur Facebook
Retrouvez-moi sur Twitter
In English

XLocate

Interface X11 pour mieux exploiter les utilitaires de recherche rapide

Instructions pour l'installation


version 0.69, 04 avril 2014
Copyright: © 2015 Alexandre Oberlin

XLocate est un utilitaire de gestion des index de systèmes de fichiers en même temps qu'une interface élaborée pour les outils de recherche rapide les plus répandus sous GNU-Linux. XLocate permet de tenir à jour un ensemble de fichiers d'index répertoriant vos collections de CD/DVD/Blu-ray, clés USB, cartes mémoire SD et autres, disques durs fixes ou amovibles, systèmes de fichiers réseau, etc. Vous pouvez définir des groupes de présélection pour la recherche et disposez d'une grande flexibilité grâce à de nombreuses options.

Description détaillée

Manuel de XLocate (pdf)


Instructions pour l'installation

Prérequis pour xlocate-0.69 :

Les logiciels obligatoires listés ci-dessous sont inclus dans toute distribution récente.

Afficher xlocate-0.69.lsm -- Afficher ChangeLog


Options de configure pour la version 0.69

Le script configure pour xlocate-0.69 varie suivant la version de Qt installée.

Usage: configure [ -e | -g | -t | -d install_dir | -h ]

Si vous utilisez GNU locate (findutils version 4.1.6 ou supérieure, par exemple dans la distribution SUSE) et ne souhaitez pas passer à slocate, vous pouvez configurer pour GNU locate. Il y a toutefois quelques différences mineures :


Instructions d'installation rapide:

Supposons que vous ayez téléchargé l'archive xlocate-0.69.tar.gz dans /tmp

$> cd /tmp
$> tar -xvzf xlocate-0.69.tar.gz
$> cd xlocate-0.69
$> ./configure                          # ou './configure -g' si vous utilisez GNU Locate 
$> make
$> su -c 'make install'			# (entrer le mot de passe root)