Hier je suis tombé par hasard sur un site où l’on se lamentait des accords TAFTA/TTIP, accusés de bafouer la démocratie ainsi que du mépris de la Commission Européenne pour le million de signatures d’opposants à ce traité. Comment peut on bafouer quelque chose qui n’existe pas, comme le prouve encore une fois l’attitude arrogante de la CE ? « Démocratie » mot vide de sens s’il en est, qui n’est au mieux qu’un anesthésiant efficace pour les plus naïfs, mais seulement pour un temps, temps qui du reste semble bien près de se terminer.
Soyons sérieux, les entreprises ne sont peut êtres pas toutes des parangons de vertu, d’intelligence ou d’efficacité, mais ce sont elles qui font fonctionner cette société. Elles donnent à manger au peuple actif en échange de son travail. Les entités politiques et administratives quant à elles subsistent grâce à l’argent dérobé à ce même peuple actif par l’État qui entretient ainsi une armée impressionnante d’inactifs, planqués et magouilleurs (y compris de nombreuses entreprises bien entendu). De plus le système représentatif majoritaire est tellement absurde et corruptible que les élus des états « démocratiques » sont pour l’essentiel de simples « grandes gueules », incapables d’exercer un vrai métier, mais habiles à infiltrer un système terriblement défaillant. Malgré la démagogie effrénée de leurs discours, ces personnages ne représentent qu’eux-mêmes et en aucune façon le peuple. Quant à l’ineptie de la quasi-totalité de leurs décisions, elle est régulièrement battue en brêche par les entreprises qui pour cela n’ont même pas besoin de TAFTA.